Bound By The Magic

Imaginez un monde. Où les limites n'existent plus, repoussées par la magie. Imaginez quatre Clans. Le Clan du feu, le Clan de l'air, le Clan de l'eau et le Clan de la terre. Imaginez. Puis Écrivez.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bonjour à tous ! L'event a enfin été précisé et défini, rendez-vous donc ICI , si vous ne voulez pas perdre pied. Mettez vous au courant régulièrement, des rôles seront distribués petit à petit que l'event avance!
Partagez | 
 

 Solitude inébranlable ( seule )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iléa
Admin ( fantastique )


Messages: 155
Date d'inscription: 16/05/2010
Localisation: Peut-être que la carte te le dira... ( on a tous le droit de rêver!)

Feuille de personnage
Âge: 20
Description rapide:
Relations :

MessageSujet: Solitude inébranlable ( seule )   Ven 25 Juin - 21:31

Iléa s'assit sur le sol de pierre et plongea doucement sa tête dans ses mains fraîches.
Réfléchir.
Agir.
Et surtout, se calmer.

Elle n'en pouvait plus de tous ces vols, de toutes ces agressions, se reconnaissances auxquels elle était obligée d'assister, comme emprisonnée dans son devoir qu'elle maudissait chaque jour...
Ils désiraient tous sa présence, toucher ses mains, lui faire une révérence, mais n'étaient-ils pas égoïstes?
Ne pensaient-ils jamais à son besoin à elle, à sa liberté?
Ne se rappelaient-ils pas qu'elle n'avait que 20 ans et qu'à cet âge, ils batifolaient dans les prés, accompagnés du grand Amour?
Pourquoi étaient-ils ainsi?
Elle tentait de garder la tête froide, un sourire figé aux coins de ses lèvres trop souvent tendues...
Ils se leurraient tous sur elle.

Croyaient-ils vraiment qu'elle leur répondrait non lorsque leur invariable question s'imposait, tel une litanie de bienvenue qu'ils lui adressaient lorsqu'ils la croisaient?
"Votre Altesse va-t-elle bien aujourd'hui? "
Oui, elle les aimait. Mais ne pouvait demeurer auprès d'eux trop longtemps, sous peine de craquer, d'éclater en sanglots, sanglots incontrôlables qu'elle n'arrivait pas à réfréner. Alors, elle se réfugiai dans sa chambre, et pleurait. Ses larmes auraient pu remplir un océan entier, tant elles étaient abondantes...
Ses vêtements semblaient lui coller à la peau, et elle étouffait, ne pouvait plus respirer, une crise de détresse, un appel au secours muet qu'elle lançait sans espoir d'un retour. Le cœur serré d'un angoisse aussi insurmontable que sans raison.
Elle n'avait que vingt ans !

Parfois, lorsqu'elle se réveillait, fourbue après ces crises, elle aimait retrouver à son chevet une fleur. Immense, elle étendait ses pétales vers son âme, tentatrice, l'obligeant à se pencher vers elle pour humer le délicat parfum qui en émanait. Le parfum de Derlya...
Et sa voix douce résonnait dans son esprit, baume plus efficace que n'importe quel médicament.

Sans cette jeune femme qui apportait un rayon de soleil à la grisaille de son existence, sans Alex, qui lui donnait son amour inépuisable, sucré et sensuel; intime, peut-être, elle aurait déjà succombé au malheur. Si ils savaient à quel point elle leur en était reconnaissante... Si ils savaient à quel point elle les aimait...

Un bruit à sa gauche la fit sursauter. Elle tira sans un bruit un poignard effilé de sa botte et ferma les yeux. Les autres sens s'aiguisèrent; l'ouïe tout autant que l'odorat. Aux aguets, elle se ramassa sur elle-même, prête à bondir. Et à frapper.
Mais ce n'était qu'un rongeur perdu dans les souterrains. Rassurée, elle se releva et avança parmi les dédales de cet immense labyrinthe qui s'étendait en dessous d'Ewah. À vrai dire, l'idée d'un combat la réjouissait fortement. Elle aimait s'immerger dans le danse de la mort, feu follet insaisissable tout autant que frustrant, parant les moindres attaques, poussant son adversaire à ses extrémités. Cela lui faisait oublier la dureté de son existence.

Un mur rocheux se présenta soudain à elle, lisse et exempt d'anfractuosités. Une longue fissure courait le long de sa face. Elle introduisit ses doigts vers le haut du trou et les enfonça dans les profondeurs de la roche : un déclic satisfaisant se produisit, et le pan de la façade s'écarta en chuintant, révélant une multitude de grottes





À FINIR!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bound-by-the-magic.forums-actifs.com
 

Solitude inébranlable ( seule )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Solitude dans les thermes
» seule
» Seule [ quelqu'un ? ]
» Nage seule
» se proméne seule...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bound By The Magic ::  :: -